LE BILAN PSYCHOMOTEUR

Le bilan psychomoteur est le premier mode d’entrée en relation avec le patient. Il permet d’objectiver les compétences psychomotrices par rapport à une norme, tout en prenant en compte certaines données cognitives et psycho-affectives.

Il se fait en trois phases :

1

1

2

La première rencontre débute par un entretien. L’objectif est de recueillir le maximum d’informations utiles à la connaissance de la personne, son parcours personnel et médical, ses difficultés, ses particularités, etc.

On passe ensuite au bilan à proprement parler qui consiste en un panel de tests visant à évaluer les compétences dans divers domaines : connaissance du corps (« schéma corporel »), qualité du tonus, de la motricité globale et fine, latéralité, organisation spatio-temporelle, capacités attentionnelles, et éventuellement, qualité de l’écriture.

Cette passation se fait généralement en 2 ou 3 séances.

3

Les résultats sont traités et analysés par le psychomotricien, qui présente ses conclusions dans le cadre d’un entretien.
Tous ces éléments sont aussi détaillés dans un compte-rendu écrit, qui sera remis au patient et/ou à sa famille. Il pourra être transmis à toute personne qui intervient dans le parcours de soin, notamment le médecin référent, la MDPH, l’école, etc.

Une prise en charge en psychomotricité sera alors éventuellement proposée.